Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

les jolies choses de ma vie

les jolies choses de ma vie

On n'échappe pas au quotidien, mais on peut l'embellir, se faire plaisir, s'évader, prendre soin de soi, des autres...à travers mes passions, mes voyages, mes photos, ma déco, mes créations, mes p'tits bonheurs, venez trouver l'inspiration...


Sicile : l'ouest de l'île

Publié par Hélène sur 17 Mai 2017, 11:06am

Catégories : #Voyages-weekend : Mes jolies escapades

Sicile : l'ouest de l'île

Je vous parle aujourd'hui du côté ouest de l'île : De notre arrivée  "aperçu du voyage, itinéraire" premier billet de la série, à 30 kilomètres de Palerme, jusqu'à Agrigente, la Vallée des Temples qui a donné lieu à un article exclusif il y a quelques jours, c'est ici.

Je vous détaille en même temps les hébergements et restaurants de notre séjour.

Vue sur Castellammare des Golfo

Vue sur Castellammare des Golfo

Première étape, à 30 kilomètres de l'aéroport. Avec un vol qui arrive vers 8h30 le matin, cela permet de profiter longuement de la journée.

A l'arrivée, le temps est superbe, ce qui ne sera pas le cas de la suite du séjour!!! Direction Castellammare del Golfo et pour l'hébergement Scopello.

Au fur et à  mesure que l'on s'éloigne de Palerme, l'atmosphère gagne en authenticité. Nous avons choisi Scopello pour sa vue sur la baie de Castellammare et sa proximité de la réserve du Zingaro.

Le village est un excellent point de chute pour rayonner dans la région.

Hébergement chez Vito "Mazzara Vito" à Scopello. L'endroit est charmant, le  jardin superbe, avec ses senteurs, ses terrasses, sa vue sur la mer... Prix de 70 à 90 euros pour 3 , sans  le petit déjeuner mais il y a une cuisine. Accueil adorable. Le village est à deux pas, minuscule, ne pas s'y engager en voiture, il y a des caméras (de toutes façons, aucun intérêt :)

Nous déjeunons à "La Terrazza" qui jouit d'une vue magnifique sur le golfe. Les vacances sont vraiment commencées. Le repas est bon, sans plus, mais l'endroit vaut le coup.

L'après-midi, nous tentons de rejoindre une plage. Nous refusons, par principe, de payer 3,50 euros par personne pour "La Tonnara di Scopello", carte postale de l'endroit. Prenez donc les pains de sucre en photo depuis la route ou les chemins! En cherchant un peu, il y a des chemins qui descendent vers des criques, accès gratuit !

hébergement chez Vito
hébergement chez Vitohébergement chez Vito

hébergement chez Vito

Sicile : l'ouest de l'île
Scopello
ScopelloScopello
Scopello

Scopello

Cliquez pour faire défiler
Cliquez pour faire défiler
Cliquez pour faire défiler
Cliquez pour faire défiler

Cliquez pour faire défiler

Une jolie balade pour trouver une crique de rêve
Une jolie balade pour trouver une crique de rêve
Une jolie balade pour trouver une crique de rêve
Une jolie balade pour trouver une crique de rêve

Une jolie balade pour trouver une crique de rêve

Sicile : l'ouest de l'île

En soirée : balade dans les ruelles de Castellamare del Golfo , ancien port de commerce de Segueste, la ville s'étire le long de ses ruelles pittoresques.. Le vent s'est levé. Nous dînons chez "EI gesta Mare". Beaucoup de charme, de gentillesse, très bon repas ( Dorade du jour, raviolis épinards/ricotta, calamar arosto). Il n'y a pas que des touristes, c'est bon signe.

Vue générale sur Castellamare del Golfo en descendant de Scopello

Vue générale sur Castellamare del Golfo en descendant de Scopello

flâner dans les ruelles jusqu'à  la nuit
flâner dans les ruelles jusqu'à  la nuitflâner dans les ruelles jusqu'à  la nuit
flâner dans les ruelles jusqu'à  la nuit

flâner dans les ruelles jusqu'à la nuit

Un restaurant qui vaut le détour
Un restaurant qui vaut le détour

Un restaurant qui vaut le détour

Belle découverte du Site antique de Segueste. Le temple, quasi intacte est à couper le souffle, le théâtre romain superbe. Des bus (payant) font la navette entre les deux, la balade à pied est superbe, les points de vue valent l'effort. Et , si moi qui ne suis pas sportive, je l'ai fait, tout le monde peut le faire :)

Sicile : l'ouest de l'île

Le temple dorique se dresse au milieu des collines, perdu en rase campagne. L'histoire raconte que la cité fut fondée par les Elymes, un peuple installé avant les Carthaginois et les Grecs. L'absence de cannelures décoratives sur les colonnes prouve que l'édifice ne fut  sans doute jamais achevé.

Sicile : l'ouest de l'île
Sicile : l'ouest de l'île
le théâtre

le théâtre

Le théâtre, lui, fut construit au 3ème siècle avant Jésus-Christ. 4 000 personnes pouvaient prendre place dans ses gradins.

Sicile : l'ouest de l'île
Sicile : l'ouest de l'île
au bout de cette longue voie pavée, la mer au loin
au bout de cette longue voie pavée, la mer au loin

au bout de cette longue voie pavée, la mer au loin

Cette visite nous a pris une bonne partie de la journée, et nous avons eu un temps clément pendant la visite du site. Ensuite, c'était la catastrophe, pluie, brume.... Nous avons aperçu San Vito Lo Capo en contre bas, mais il était déjà tard et nous avons pris la route d'Erice, dans les nuages, magnifique village médiéval. Nous avons parcouru les ruelles sombres et froides, ambiance Jack l'éventreur, en cherchant désespérément notre resto ! "La Pantolaccia" nous a largement réconfortée : antipastis fabuleux, un peu déçu par le couscous de poisson, cannellonis à la ricotta à tomber... et un petit vin excellent.

Nous rentrons à Scopello, il tombe des cordes....

Erice, vous ai-je dit qu'il faisait un temps épouvantable ? Je n'ai presque pas de photos ! Ou alors, toutes tâchées de gouttes de pluie!Erice, vous ai-je dit qu'il faisait un temps épouvantable ? Je n'ai presque pas de photos ! Ou alors, toutes tâchées de gouttes de pluie!
Erice, vous ai-je dit qu'il faisait un temps épouvantable ? Je n'ai presque pas de photos ! Ou alors, toutes tâchées de gouttes de pluie!Erice, vous ai-je dit qu'il faisait un temps épouvantable ? Je n'ai presque pas de photos ! Ou alors, toutes tâchées de gouttes de pluie!
Erice, vous ai-je dit qu'il faisait un temps épouvantable ? Je n'ai presque pas de photos ! Ou alors, toutes tâchées de gouttes de pluie!Erice, vous ai-je dit qu'il faisait un temps épouvantable ? Je n'ai presque pas de photos ! Ou alors, toutes tâchées de gouttes de pluie!

Erice, vous ai-je dit qu'il faisait un temps épouvantable ? Je n'ai presque pas de photos ! Ou alors, toutes tâchées de gouttes de pluie!

arrivée sur les salines

arrivée sur les salines

Départ pour un circuit qui sera plus long que prévu, entre mauvais temps et détour pour trouver les Salines, nous parcourons la route de Scopello à Marsala puis nous nous dirigerons vers Agrigente, pour finir  dans les terres : au final, on aura vu de belles choses, (mais pas que ! ) Et on aura fait beaucoup trop de kilomètres.

Les Salines de Marsala sont superbes, mais il faut sans doute disposer de plus de temps pour en profiter. Lorsque nous avons pris les photos, il y avait une éclaircie, mais ce jour là, il a plu presque toute la journée.

Nous n'avons un souvenir impérissable de cette partie de la Sicile. Les villes traversées n'ont rien de folichon, la côte est sale. Honnêtement, ce serait à refaire, nous nous passerions de cette longue route  en traversant de Scopello à Agrigente par l'intérieur. Nous nous arrêtons dans un bar "chez Pepita" , dans une ville dont j'ai oublié le nom : le patron , un vieux monsieur très Sicilien, est très fier de nous montrer ses créations en sucre : Un grand moment :)

les salines
les salines
les salines
les salines

les salines

Sicile : l'ouest de l'île
Sicile : l'ouest de l'île
Sicile : l'ouest de l'île

Arrivée tardive sur Agrigente. Il pleut toujours ! La ville a l'air superbe mais il y a un monde incroyable. Impossible de se garer, et après avoir tourné plusieurs fois nous décidons de nous éloigner pour atteindre un agriturismo situé à quelques kilomètres dans les terres. Nous ne le trouverons jamais, il était sans doute fermé à cet époque.

Nous nous retrouvons à Cattolica Eraclea. Là, je passerai sur nos déboires pour trouver un hôtel qui n'existe pas , la ville n'étant pas touristique du tout. Oriane et moi nous faisons une frayeur alors que Christophe est parti depuis plus de 30 minutes, nous laissant au milieu d'une place, dans la voiture, sans les clés ! Bref, Monsieur est arrivé avec une chambre atypique mais charmante au-dessus de l'excellente pizzeria locale. L'accueil était adorable. Le repos est largement mérité, la journée a été longue, et il pleut toujours....

Arrivée sur Agrigente

Arrivée sur Agrigente

Cattolica Eracléa, la mer au loin
Cattolica Eracléa, la mer au loinCattolica Eracléa, la mer au loin
Cattolica Eracléa, la mer au loin

Cattolica Eracléa, la mer au loin

Le lendemain, nous avons prévu la visite de la vallée des Temples que je vous ai déjà raconté ici. Si vous n'avez pas lu l'article et vu les photos, allez jeter un coup d'oeil, c'est vraiment magnifique.

Cette Vallée des Temples est magnifique

Cette Vallée des Temples est magnifique

Voilà pour ce petit tour de l'est de la Sicile. Il y a d'autres petits villages, du côté de San Vito Lo Capo qui valent certainement le détour.

Nous avons nettement préféré toute la seconde partie du voyage, d'Agrigente, en passant par Scicli, Syrracuse, puis en remontant vers l'Etna, Taormine et Cefalù.

Mais ce sera l'objet d'un nouvel article et j'espère que vous me suivrez sur cet itinéraire vraiment très beau.

Et vous, quel a été votre dernier voyage ? Est-il en ligne ? Je serai ravie d'aller vous rendre visite.

Une dernière photo des salines de Marsala

Une dernière photo des salines de Marsala

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents