Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les jolies choses de ma vie

Les jolies choses de ma vie

Le blog voyage qui va vous inspirer... Voyager... en France, en Europe, au bout du monde... S'émerveiller à chaque instant... Evadez-vous avec moi ! ... Une dose d'écologie, un peu de cuisine, de la lecture... " J'ai décidé d'être heureuse... Vous me suivez ? "


Dans les rues de Valence

Publié par Hélène sur 16 Décembre 2018, 17:52pm

Catégories : #Balades en France

Si vous me suivez sur instagram, vous avez vu qu'il y a quelques jours, j'étais de passage à Valence. J'ai eu la chance d'avoir deux journées magnifiques : soleil, ciel bleu, température ultra douce pour un début décembre, ce qui m'a permis de me laisser porter par le flot de la ville et de me perdre tranquillement...

            Dans les rues de Valence.

J'ai découvert une ville vivante, des quartiers animés et d'autres plus paisibles, des places où il fait bon prendre un café en terrasse et surtout, une architecture incroyable. Cerise sur le gâteau, les spécialités culinaires de la région sont fameuses.

Lorsque je découvre une ville, j'aime assez me laisser porter par mon instinct : les jolies ruelles, le flot des gens, .... Cependant, je n'avais pas beaucoup de temps et je suis allée consulté le site "Valence Romans Tourisme" qui est fort bien fait. Ma petite idée de ce que je voulais voir plus la carte de la ville et ses curiosités numérotées, et me voilà partie...

A la découverte des incontournables touristiques de Valence.

Dans les rues de Valence

Le parc Jouvet : C'est par là que je suis arrivée. J'ai traversé ce très joli parc de plus de 7 hectares, inauguré en 1905 et labellisé "Jardin remarquable" depuis 2006. Plus de 700 arbres aux essences rares y sont présents. L'été, un petit train pour les enfants en fait le tour.

Du parc, déjà, on devine les joyaux de l'architecture de Valence.

Et l'on a une très belle vue sur les environs, jusqu'en Ardèche.

On aperçoit même le château de Crussol.

J'ai ensuite continué sur le Champs de Mars, qui fait le lien entre le parc et la ville. Là, j'ai découvert le kiosque à musique, crée en 1862 et qui est devenu célèbre grâce à l'illustrateur Raymond Peynet, qui l'a immortalisé en s'en inspirant pour créer ses personnages cultes, "le poète et sa compagne" : les amoureux de Peynet.

 

 

Dans les rues de Valence
Dans les rues de Valence

J'entre maintenant dans la ville par le quartier Victor Hugo, animé, avec de nombreuses boutiques  connues. Il y a même un petit centre commercial sur deux étages.

Je traverse ensuite l'avenue Gambetta et là... on a l'impression que la ville est coupée en deux ! On entre dans un quartier plus tranquille bien qu'ayant de nombreux restaurants et boutiques, mais beaucoup plus traditionnels. J'y ai entre autres découvert de bien jolies librairies à l'ancienne...

 

Dans les rues de Valence
Dans les rues de Valence

J'entreprends de découvrir la cathédrale Saint Apollinaire, de style roman, le plus ancien monument de Valence. Elle a été consacré en août 1095 par le Pape Urbain II alors qu'il se rendait prêcher la Première Croisade. Ses décors en pierres polychromes ne sont pas sans rappeler d'autres monuments d'Auvergne et du Velay. Elle est en outre une étape sur le chemin vers Saint-Jacques-de-Compostelle.

 

Dans les rues de Valence
Dans les rues de Valence
Dans les rues de Valence

En 1548, dans le cloître de la cathédrale , le monument funéraire du Chanoine Mistral fut érigé : Le Pendentif est l'un des premiers monument classés en France, en 1840, trois ans après la constitution de la Commission des Monuments Historiques. Il est renommé pour la perfection de sa voûte en pendentifs (d'où son nom) et fabriqué en molasse, une roche tendre de la Drôme.

 

Me voilà repartit et mes pas me mène dans la charmante rue de la Pierre et ses restaurant. Le long des ruelles, des escaliers permettent de rejoindre le bas de Valence.

Je passe devant la Maison Mauresque qui est en réfection et donc invisible. L'office de Tourisme m'a gentiment communiqué une photo.

J'arrive alors dans le quartier Saint Jean, l'un des plus anciens de la ville. On y trouve l’église et son clocher néo roman et les halles lieu de marchés.

Je retourne sur mes pas par la place du Temple et ses petites boutiques qui attirent de nombreux flâneurs.

 

Et j'arrive enfin à La Maison des Têtes. J'avoue, je la cherchais et je suis passée deux fois devant sans la voir ! Elle a appartenu à un riche consul valentinois et son architecture marque le passage du Moyen-âge à la Renaissance. Les têtes sculptées du premier étage évoquent la fortune et le temps, et celles du dessus les vents dont le Mistral.

Ne manquez pas de faire quelques pas dans la cour intérieure.

 

Un petit arrêt sur la place des Clercs, en terrasse, au soleil ... Quel plaisir de déguster un bon café spéculoos gourmand accompagné d'une crêpe miel/noix.

 

 

Me voici de retour sur l'avenue Gambetta et le boulevard Bancel qui accueillent une grande roue et un marché de Noël qui sent bon les produits locaux.

 

Des immeubles aux façades magnifiques bordent l'avenue. Il faut savoir qu'à partir des années 1920, la ville a connu une vitalité architecturale extraordinaire. La période "Art déco", des années 30 est particulièrement visible.

 

Dans les rues de Valence
Dans les rues de Valence
Dans les rues de Valence
Dans les rues de Valence
Dans les rues de Valence
Dans les rues de Valence

A la nuit tombée, Valence s'illumine et il est temps pour moi de retrouver Monsieur et de tester quelques adresses pour dîner :

Une pizzeria tout d'abord, La Dolce Vita : Un accueil chaleureux, des portions généreuses et de très bonnes pizzas. Leur formule demi-demi permet de mélanger 2 plats au choix (salade/pizza, pâtes/pizza ....).

 

Et bien sûr le fameux café restaurant Victor Hugo qui est l'une des plus anciennes brasserie de Valence. Le cadre est superbe, au mur sont accrochées des reproductions des toiles de Tamara de Lempicka qui nous plongent dans un univers art-déco.

Nous y avons été fort bien accueillis, et nous nous sommes régalés. Mention spéciale pour la gentillesse et le sourire de la serveuse :) Mon carpaccio de saumon et mon risotto crémeux aux noix de Saint Jacques ainsi que la bruschetta  et le wok de seiches de Monsieur était juste parfait.

 

 Nous voilà au terme de cet article un peu plus long que d'habitude mais Valence le vaut bien. J'espère qu'il vous aura permis de découvrir cette ville dont on met rarement les atouts en valeur. Et pourtant, elle le mérite.

Un grand merci à Naomi de l'équipe de l'office de tourisme pour son accueil et sa gentillesse.

Vous connaissiez Valence ? Vous avez envie de la découvrir ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JolieMake-Up 25/12/2018 14:45

Coucou,

C'est un joli article, d'ailleurs c'est une ville voir même une région que j'aimerais bien voir :)

Bisous

Martin 20/12/2018 18:16

kel super article...merci de faire découvrir "ma " ville
Une ville qui évolue de mieux en mieux..
Une ville qui fait bon vivre
#mon❤valence

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents